Sans objectif, pas de motivation…

Sans objectif, pas de motivation…

Sans satisfaction de nos besoins, pas de motivations. Et sans objectif ?

 

Ce concept s’applique que l’on soit un étudiant, un scolaire, une personne active, un groupe ou une équipe.

Se fixer un ou des objectifs est se positionner en gagnant.

Le but du coach est d’amener la personne coachée à faire la part des choses, à relativiser, à lui montrer les évènements sous un autre angle, le plus positif qui soit.

L’état interne de la personne peut alors changer et prendre ainsi les bonnes décisions. Ainsi en retrouvant sa  motivation, elle peut œuvrer pour atteindre son nouvel objectif.

Selon la théorie d’Abraham Maslow :

« En premier, l’être humain doit combler ses besoins physiologiques, ensuite, l’être humain tentera de combler ses besoins de sécurité. Il ne peut pas combler ses besoins de sécurité avant d’avoir comblé ses besoins physiologiques. Une fois ces deux besoins comblés, vient ensuite les besoins sociaux, le besoin d’estime de soi et pour finir, les besoins d’actualisation. »

Les besoins sont hiérarchisés et on plus on « monte » de niveaux, plus la motivation est importante. Mais on ne peut atteindre les niveaux supérieurs que si les besoins plus primaires sont satisfaits.

Cette théorie précise également que « ces besoins ont une structure multidimensionnelle », c’est-à-dire que d’un sujet à un autre, le « niveau de satisfaction des besoins » n’est pas le même. Ainsi, certaines « catégories » d’individus ignorent certains niveaux.

Et la motivation au travail ?

Les modes d’organisation changeant au fil des siècles, il est concevable que la motivation des salariés diminue en conséquence, ne réalisant plus, ou plus rarement, des tâches de « bout en bout ». L’art de l’organisation et du management de projet devient rapidement incontournable pour l’entreprise.

Pour permettre aux salariés ou aux membres d’une équipe de réaliser leurs taches avec motivation, un bon manager ou un bon chef de projet se doit :

– de poser les bonnes questions,

– de ménager la susceptibilité des autres,

– d’avoir la capacité de se projeter dans l’avenir et de faire évoluer l’organisation en fonction des besoins futurs,

– de s’adapter lui-même,

– d’avoir l’aptitude à amener les gens à se concentrer sur un ou des objectif(s), fixés au travers du projet,

– de contrôler que les résultats sont conformes aux objectifs (mesurer les progrès, déceler les écarts entre la situation actuelle et la situation désirée, identifier les causes et les corriger).

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *